Sculptures et Poèmes

Sculptures et Poèmes

Sculptures de la vallée des saints (Traoñienn ar Sent en breton) à Carnoêt dans les côtes d’Armor

Dans ce petit village, au cœur de la Bretagne, une centaine  de statues représentant les saints bretons ont élu domicile sur une colline d'où ils semblent contempler la région.

Lors de notre rencontre annuelle avec mes anciens camarades d'armée de l'année 1961 en Kabylie nous avons pu visiter ce site où, chaque année, de nouveaux géants sont taillés dans le granit et rendent le paysage toujours plus fantastique et tous les ans des sculpteurs réalisent ces statues en granit de 4 mètres de haut et plusieurs  dizaines de tonnes qui rejoignent  cette "île de Pâques" version bretonne

 

 

 

IMG_0422(1).JPG

 

 

 Ne connaissant pas ces statues

Qu’elles soient habillées ou bien nues

Quand elles me sont apparues

J’ai été surpris et émus

 

Tels pour les colosses de Memnon

Érigés par les Pharaons

D’habiles sculpteurs de renom

Façonnent le granit breton

 

A la manière des grands Tikis

Ou des Moaïs de Rapa Nui

Ces Saints posés sur ce vallon

Méritent toute notre admiration

 

P1050848.JPG

 

 

P1050812.JPG

 

 

1.JPG

2.JPG

3.JPG

 

 

P1050839.JPG

 

 

P1050800.JPG

 

 

 

Le vallon des seins      ( il fallait bien que je place ce texte humoristique quelque part,  cette vallée des saints m'en a donné l'occasion !!!)

 

Après avoir vu la vallée des saints

Je vais vous  parler du vallon des seins

Il en existe de toutes les formes                (Comme dirait Pierre Perret)

Des petits et des gros et même des difformes

 

Ils sont maintenus avec ou sans armatures

Chez Aubade ou Marie Jo l’Aventure

En corbeille pour le confort et l’emboîture

Avantageant la silhouette et la galbure

 

Certains sont très frileux et  toujours bien cachés

D’autres sont libérés  toujours en liberté

On les aperçoit à travers un décolleté

Superbement galbés et très bien remontés

 

Certaines femmes ont parfois recours au rembourrage

Pour donner l’impression d’en avoir d’avantage

D’autres font l’été sur le sable un effeuillage

Et se promènent seins nus sur toutes les plages

 

En argot pour désigner les deux mamelons

On dit parfois qu’il y a du monde au balcon

Mais aussi les nibards, les lolos, les nichons

Les gougouttes, les roberts, les miches ou les melons

 

Sachez mesdames que quel que soit le nom donné

Vers vos seins les hommes sont maintes fois attirés

Cela fait partie de votre féminité

Quoi qu’en dise Molière et ses coupables pensées

 

 



31/05/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi