Sculptures et Poèmes

Sculptures et Poèmes

A propos de ce blog

Retraité, je me suis découvert un intérêt pour la sculpture que j'accompagne de petits poèmes inspirés par l'impression ou l'émotion que me procure cette sculpture au fur et à mesure de sa réalisation

Une petite flamme en moi s'est donc allumée pour continuer à écrire de petits textes sur mes diverses activités  ( Claude H.)

 

Une  petite  flamme  en moi  s’est allumée

Vacillante parfois mais elle m'a inspirée

Les sculptures et les textes qui vont suivre

                Sans cette flamme, n’auraient pas pu vivre

 

 

IMG_9441.jpg

 

 

 Je me suis lancé dans la réalisation de ce blog afin de faire partager mes passions que sont la sculpture, la poésie  et ainsi  vous faire découvrir mon petit univers

 Je vous souhaite de trouver autant de plaisir à consulter ce blog que j’en ai pris à le réaliser. N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez en laissant sur ce blog une trace de votre passage (encouragements, critiques.... tout commentaire est le bienvenu) 

La plupart des sculptures présentées ici sont réalisées sur des ramures ou racines ramassées au gré de mes ballades sur les atolls coralliens de la Polynésie. Ces lieux étant régulièrement balayés par les vents et les embruns salés du pacifique donnent des arbustes aux formes rabougries dont le bois  très dense se prête aisément à la sculpture. Les formes tortueuses et  tourmentées dues  à la très grande difficulté de croissance de ces arbrisseaux m'ont souvent donné l'inspiration pour créer ces personnages aux formes imaginaires. J'ai parfois laissé volontairement une partie naturelle à ces bois si particuliers, jouant ainsi avec l'aspect d'avant et après travail. Les plus récentes de ces sculptures proviennent des bois endémiques poussant dans la forêt sèche  à végétation très lente du massif minier de la Nouvelle Calédonie ce qui produit là aussi des bois très  durs. Les objets en pierres de Calédonie (bijoux, boules, personnages...) sont réalisés suivant la technique du lapidaire : sciage, meulage,  polissage,  puis lustrage. La catégorie 'Mosaïque' est seulement en cours de réalisation et doit à terme rassembler les différentes mosaïques réalisées du temps où je m'exerçais à cette activité artistique avant de découvrir la sculpture. Quant aux  poèmes, si j'ai quelquefois pris quelques libertés avec les rimes, j'ai voulu surtout  renforcer le caractère ou l'impression que me donnait la sculpture au fur et a mesure de sa réalisation. La seconde partie est  réservée aux poèmes réalisés pour certains évènements ou occasions particulières de ma vie familiale ou amicale et vous faire ainsi découvrir mes coups de cœur et mon univers

                      Claude

 


05/09/2022
22 Poster un commentaire

Vahinés Purutu

 

"La Beauté des choses existe dans l'esprit de celui qui les contemple"   (HUME David)

 

 

 

 

Vahiné Purotu   (Jolie femme en langue Tahitienne)  sous un autre angle .

 

Sulpture en bois de Miro (Bois de rose Polynésien)

 


12/07/2021
0 Poster un commentaire

Amphitrite

        Sur la plage de sable fut trouvé  
        Le bois noueux et tourmenté

        Par sa forme , déjà les lignes

       De la sculpture se dessinent

       Dans le bois aux couleurs marron
       J'y vois dans mon inspiration

       Amphitrite et son poisson

       Allant rejoindre Poséidon


      Mais il faudra d'abord manier
      La gouge ronde et le maillet

      Enlever les fibres et les copeaux

      A l'aide des fers et des ciseaux


      C'est ainsi que s'achemine
      La silhouette fine et féminine

      De cette déesse sous-marine 

      Sortant de l'eau cristalline    
    


06/11/2021
3 Poster un commentaire

La chevelure de Bérénice




Bérénice avait en exécution un vœu

De consacrer sa chevelure aux dieux

J'ai  voulu,  à  ma  façon  reprendre

Et donner une suite à cette légende

 

 

 

Qui pendant longtemps fut pour les marins

Une aide en mer  pour  trouver  le chemin

Aujourd'hui, pour trouver sa position

On néglige souvent  la constellation

 

 

 

Depuis les satellites d'observation

Le récepteur nous donne la  destination

Bérénice retrouve ici sa chevelure

Dans la réalisation de cette sculpture




La chevelure de Bérénice est une constellation  de l'hémisphère Nord.
Elle doit son nom à une légende qui nous vient de l'ancien royaume d'Egypte et qui raconte que Bérénice (246-221 Av. JC)promit de sacrifier aux dieux sa belle chevelure  si son époux, Ptolémée revenait de la guerre. Son voeu exhaussé, elle offrit ses nattes dorées au temple de Vénus mais le précieux trophée fut volé dans la nuit. Afin d'apaiser la colère du roi, l'astronome Cano de Samos déclara qu'il avait été transformé en étoiles par les dieux


06/11/2021
2 Poster un commentaire

Sérénité

 

Bois mort sur la plage

Parmi les  coquillages

Roulé  par la vague 

Posé  sur  le  sable

Trouvé sur mon chemin

Troué  par  les embruns

Il n'espère plus rien

Et attend son destin

 

La gouge va sculpter

Et  ainsi  dessiner

Un visage apaisé

Dans ce vieux bois flotté

 

 

Il  retrouve  ici

La tranquillité

Une nouvelle vie

Et placidité

Ce texte m'a été inspiré après avoir réalisé cette sculpture dans un bois flotté trouvé sur la plage, Une fois terminé j'ai trouvé que ce visage inspirait le calme et la sérénité en contraste avec ce bois torsadé et tourmenté par son séjour dans la mer

       


27/02/2012
5 Poster un commentaire

Le marais salant de Saillé ( illustration : Tableau de Yves Rouaud)

Marais salant de Kervalet.jpg

 

J’aime le petit  bourg de Saillé

On y découvre  surtout l’été

Le dur travail des paludiers

Dans les vasières et les œillets

 

Bâtis au fil de longues années

Petits canaux et grands étiers

Le beau soleil et vent d’été

Nous donnent le sel cristallisé

 

De là je découvre en rêvant

Les sentiers de ce pays blanc

On y voit de belles  avocettes

Des échassiers et des aigrettes

 

En entendant les cloches de Batz

Le Saulnier reprend son las

Puis quand vient le vent d’automne

Il ramasse  les salicornes

 

Dans ce  lieu  de sérénité

Transformé au gré des marées

On  respire le  grand air iodé

J’ai plaisir à m’y promener

 

Retour par le petit chemin

Dans la maison de Ker Alain

Chez Theau, Nadine et Sylvain

En y rentrant on se sent bien

 

                           (Claude H.)


19/10/2013
6 Poster un commentaire

Les Bougies d'aujourdhui et autres appliques

 Porte bougie All.JPG

 

                                                                                          Porte Bougies en pierres de Nlle Calédonie

                                                                                                                                   

Dans mes insomnies

Les jolies bougies

Symbole de la vie

Eclairent mes nuits

 

Les soirs romantiques

Elles deviennent magiques

Et les soirs d’isolement

Elles calment mes tourments

 

Lumière vacillante

Ou parfois persistante

Cette flamme brulante

Est toujours élégante

 

La cire est éphémère

Parfumant l’atmosphère

Mais résiste  toujours

Pour faire durer le jour

 

Parfumée ou sans odeur
Enivrante de douceur

Elles mettent dans mon cœur

Un moment de  bonheur

 

Lampe Murale All.JPG

     Applique  Murale  :Ossature bois, Plexiglass, plâtre et filasse,  finition peinture acrylique

 

 

LampeMurale All.JPG

 

Applique  Murale "écolo" , tiges de bambou et fibre de Coco



0 Poster un commentaire

Jardin en Délire

Jardin.jpg

 

Il y avait pour notre plaisir

"Un jardin extraordinaire Thank you, very much    Monsieur  TRENET

Et aussi "les jardins de rêve" imaginaires du Douanier ROUSSEAU

 

Avec le début du printemps  

         Moi : mon Jardin est en plein délire

             Mais c’est aussi un vrai délice

 

Je viens aujourd’hui vous dire

Cela peut vous faire sourire

Mon jardin est en plein délire

Les fleurs essaient de me séduire

 

Les Chrysanthèmes me disent je t’aime

Et les Œillets font des œillades

Les Ancolies mélancoliques

L’Angélique est séraphique

 

Les Roses ouvrent leurs corolles

Et poussent parmi  les  Herbes folles

L’Amaryllis  est malicieuse

La Ténébreuse   mystérieuse

 

Les Liserons tournent en rond

Et les Ajoncs sont en bourgeons

La Vigne vierge se dévergonde

Le Glaïeul lui fait la gueule

 

Les Volubilis sont volubiles

La Patience est impatiente

Les Agapanthes sont dans la pente

Les Tournesols retournent au sol

 

Plantées sur leur monticule

Les Renoncules reculent

La Passiflore est passée de fleur

Le Tamaris du Saule pleureur

 

La Joubarbe est ébarbée

Le Peuplier est recourbé

Les Vivaces et Immortelles

Ont pitié des Ephémères 

 

Les Sagittaires sont agitées

Les Hydrangées sont bien rangées

La Giroflée est boursouflée

La Ciboulette n’en a que cinq

 

Les Fraisiers côtoient les Freesias

Mais le Cyprès se tient au loin

Les Gardénias sont toujours là

Près des Dahlias et des Lilas

 

La Pensée est dans ses idées

Et les Soucis  préoccupés 

Car le Thym a mauvaise mine 

Et le Persil perd son pistil

 

Le matin, le pois de senteur

Pour notre grand bonheur        

S’ouvre de bonne heure

Mais au bout de ces cents heures

 

Gardera-t-il sa fraicheur ?

Et sa délicieuse odeur ?

Depuis le Coronavirus 

Le Crocus s'éloigne du Lotus !

 

 

Glaileuls.jpg

Bouleau.jpg

 

Claude : 

Au Cléray  Mai 2020


01/05/2020
0 Poster un commentaire

Coronavirus

Les amants de Magritte.jpg

                       Les Amants de Magritte

Le temps de  la crise

 

Voici l’instant de la crise

Fini le temps des bises

Le confinement est de mise

On nous recommande  à l’instant

De ne plus rien faire à plein temps

 

Des consignes ont été prises

Mais pas toujours bien comprises

Respectons cet enfermement

Pendant tous ces évènements

 

Bientôt arrivera le printemps

Avec lui le temps des cerises

Finis les rudes empêchements

On pourra se refaire des bises

                                                   ( Claude H.  Mars 2020)

 

sculpture-plexiglas-le-penseur.jpg

 

 

Le virus est dans l'AIR

 

Depuis le Coronavirus, je reste confiné à Saint Naz’Aire

Il tisse sa toile mortifère telle une flamme incendi’Aire,

Un Air de folie s’empare des gens qui dévalisent les liné Aires

J’écoute les conseils avisés des experts de ˮc’est dans l’Air’’

Il faut être solid’Aire nous dit-on mais aussi rester solit’Aire

Les grands visionn’Airs nous donnent des conseils utilit’Aires

Il y a aussi nombre de délétères et alarmants comment’Aires

Nous sommes dans la galère on fait appel aux militAires

Il faudrait changer d’Air et d’atmosphère pour bien fAire

Changer hémisphère ou FAire une croisière, avec Cors’Aire

Mais il est trop tard : ce virus est déjà devenu planet’Air !

                   

VocabulAire non littérAire.

On est loin de de la philosophie des lumières et de VoltAire

Mais pour exprimer sa colère, l’humour est parfois nécessAire et salutAire

                                                                               Claude H . 

 

L'Air de rien.jpg

                                                

 

L’Airbag et le pneu sans chambre à Air

         Pastiche du chien et du loup de J. de La Fontaine 

                            (Inspiré par la période de confinement suite au Coronavirus)

 

Un Pneu Tubeless sans chambre à Air intégrée

Contemplait  un Airbag gonflable de sécurité.

Il était élimé, sa bande de roulement décollée

et convoitait le sac d’Air dans sa cabine raffinée.

Le Tubeless donc l'aborde humblement,
entre en propos, et lui fait compliment
sur sa belle apparence qu'il admire.
« Il ne tiendra qu'à vous beau sire,

quittez la route » répondit le gonflable coussin

d’un Air entendu, et vous aurez meilleur destin.

ˮQue me faudra-t-il faire ? ˮ lui répondit le pneu

Presque rien, « quittez votre jante et son moyeu

restez confiné derrière  la colonne de direction

vous vous déplierez seulement en cas de collision »

"Enfermé dit le pneu? Ne jamais ravir l’Air du dehors

Comme au temps du confinement et sa prolongation ?

Je ne voudrais pas, même à ce prix obtenir un trésor. "
Cela dit, le pneu retourna sur sa jante, et il roule encor.

                          

             Moralité    Vivre ses choix au grand Air c’est la liberté

 

de l'air.jpg

 

Le temps du confinement

 

Je chante pour passer le temps  (Disait Aragon)

Il n’y a pas si longtemps

On courrait après le temps

Qui défilait comme le torrent

On nous demande maintenant

De rester chez soi à plein temps

Et de limiter nos déplacements

Probablement pour longtemps

Alors on apprécie moyennement.

Pour atténuer cet isolement

En attendant la fin du confinement

Sachons profiter de tout ce temps

Il est à prendre à chaque instant  

Pour bien apprécier le printemps

Apprenons à vivre différemment

Echangeons et vivons pleinement

Pour savourer et profiter du Présent

 

Telles les montres molles de Salvator Dali

                            Le temps semble s’être arrêté

 

Montre molles.jpg

 

 

Le temps de la solitude

 

ponton aux tuamutu Allégé.jpg

 

En ce temps de solitude imposée :

Il va falloir à la situation s’adapter

Et pour ne pas tomber dans la déprime

Tant bien que mal, J’essaie de faire des rimes

Je compte les strophes et j’arrange les pieds

Mais il m’arrive aussi d’écrire comme un pied

Mes neurones n'assurent pas toujours leurs  fonctions
Je suis à cours d’idées et en manque d'inspiration

J’écris tout ce qui me passe par la tête
Quelquefois même des choses bébêtes

Je rédige des textes sur n’importe quoi
Des écrits sans queue ni tête, aussi parfois

Ecrire et croire dans des propos futiles

Tenir et raconter des détails inutiles

 

L'homme seul avec les  oiseaux allégé.JPG

 


23/03/2020
1 Poster un commentaire

Les sculptures de Saint Nazaire

Depuis plusieurs années ; La municipalité tente de retourner la ville sur son axe historique, le port maritime et la mer dont le plan de reconstruction d'après-guerre l'avait coupé.

C’est dans cet optique que la  place du Commando viens d’être réaménagée  avec cette vue incomparable pour développer un lieu plus dense d’animations  de commerces et de restauration face à la mer.. Trois sculptures monumentales viennent compléter ces réalisations devant le restaurant :La Plage. , Un pied géant ; un Pull-over ( si si !!!) et surtout un système digestif !!!! Le clou du trio.

 Ces nouvelles sculptures  sont  l’œuvre du duo d'artistes Daniel Dewar et Grégory Gicquel. 

 csm__NOV2019_IMAGES_PLAGE_MAREE_HAUTE__3__dae33fa65c.jpeg

Qui ne connait pas  la fameuse tirade du  nez de Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand

«  le pic..le roc.. le cap..que dis-je : la péninsule »

 Désormais nous pourrons dire  aussi « le Pied de Saint Nazaire »

Ha ! The Pied, un pied béton ! Je connaissais le pied de cochon (lard mangeable des arts de

la table)  Les fruits de mer ; pousse pieds et pieds de cheval,

Berthe aux grand pieds ; les pieds bots etc…etc….. Mais pas le pied Béton

Je ne connais pas sa taille, mais il doit avoir le pied lourd
Ah ! Que non !  Jeune homme c’est un peu court !
On pouvait dire... Oh ! Dieu ! ... bien des choses en somme...

Pour ce trottignolle hors normes

Par une pirouette, ou un pied de nez
En variant le ton, - par exemple, tenez :
Agressif : « Moi, monsieur, si j’avais un tel pied
Il faudrait sur-le-champ que je l'amputasse
Amical : « il doit longtemps chercher sa godasse

Emphatique: Nul chaussure ne pourra plus tard
Envelopper tout entier un tel panard  !

Admiratif : Quand je vis cet écrase-patates

Assurément ce jour-là ; vous m’épatâtes

Respectueux : « Souffrez, monsieur, qu’on vous salue,
Quand vous devez être obligé de faire le pied de grue

Curieux : A quoi sert d’avoir  un tel pinglot ?

Comment marcher avec ce genre de pinceau

Interrogatif : Avec une telle souche

Comment trouver sa  babouche ?

Descriptif : c’est un pédibus, un monument

Que dis-je un reposoir, un soubassement !

 

 

1)…Le Pied !

Le Pied 2.jpg

 

Dans le bâtiment on dit  « c’est au pied du mur que l’on voit le maçon « A Saint Nazaire : On pourra  dire ; C’est au pied du béton que l’on voit l’artiste,  mais en ce qui me concerne ; je ne suis pas prêt à mettre ces  artistes sur un piédestal et pour apprécier cette nouvelle sculpture il faudra peut-être comme pour la pipe de René Magritte mettre une légende « Ceci n’est pas un pied »

 

Mais pourquoi pas : Claude Galien  médecin grec de l’antiquité disait  « Le pied  n'a pas une construction inférieure à celle du cerveau. Toutes ses parties sont parfaitement disposées pour la fonction qu'il est appelé à remplir… Cela prouve-t-il que la construction du cerveau soit supérieure à celle du pied ?? Il paraitrait même que c’est grâce au pied que la station debout de l’homme a permis le développement de son cerveau . L'homme moderne doit beaucoup au pied. L’évolution du pré-hominidé vers l'Homme n’a pas commencé par la tête et l’intelligence mais par la station debout qui a permis la marche, elle a dégagé les membres supérieurs, leur permettant d'acquérir l'adresse et par là même elle a favorisé le développement et l'augmentation du volume du cerveau

Ne dit-on pas : avoir les pieds sur terre c’est reprendre contact avec la réalité, ne pas se laisser envahir par ses rêves ou des ambitions démesurés. C'est une preuve d'intelligence

La symbolique des pieds est importante dans toutes les religions : Le lavement des pieds est mentionné depuis la plus haute antiquité, cette coutume est aussi mentionné dans l’ancien testament, dans l’évangile c’est un signe de communion et d'humilité.  Les musulmans se déchaussent  et se lavent les pieds avant de rentrer dans la mosquée.

Les chinois pratiquent depuis des millénaires la réflexologie plantaire; les pieds traduiraient notre inconscient ? (encombrante passion de l’ancien secrétaire d’état: Georges Tron qui prenait son pied en exerçant cette discipline)

 

2)      L’intestin

Le systeme digestif.jpg

 

De récentes études ont suggéré qu’en plus de ses fonctions métaboliques et immunitaires, « le microbiote intestinal prendrait également part à la communication entre l’intestin et le cerveau et influencerait le fonctionnement cérébral. « 

Aujourd’hui, les chercheurs se penchent sur les liens possibles entre un déséquilibre du micro biote intestinal et certains troubles psychiques : stress, dépression mais aussi maladies neurodégénératives (Parkinson, Alzheimer…).

Plusieurs livres existent sur le sujet :

« L’intestin et le cerveau » Livre de Francisca Joly Gomez

« L’intestin au secours du cerveau »    Livre de David Perlmutter

« Darm mit Charme » (Le charme discret de l’intestin) de Giulia Enders

 

Le pied et l’intestin sont des organes plus importants que je ne le pensais et sont même de « connivence » avec le cerveau. En effet une prise de tête peut nous faire mal au ventre voir même nous casser les pieds. .On dit : Il se débrouille comme un pied ou au contraire il sait où placer ses pieds; on a la boule au ventre quand on a peur. Et quand on est heureux  on se tape sur le ventre, en disant  : c’est le pied, Cela prouve  bien que les pieds et les intestins sont au cœur de nos émotions  

 

 

3)      Le Pull-Over

Le Pull.jpg

 

Pour le Pull-over, je n’ai pas trouvé grand-chose 

A part le « Pull-Over rouge » de Gilles Perrault : Livre contesté mais qui a contribué à faire évoluer l’opinion publique française vers l’abolition de la peine de mort.

Mais le tricot en déco devient tendance paraît-il. (suspensions, poufs, coussins etc..) Il existe même sur internet  des tutoriels pour apprendre à confectionner des pulls pour les vases et les Mugş, et l’on peut  acheter à la maison du monde des cache-Mugs en tricot

J’ai trouvé aussi cette petite devinette sur le Pull-Over ;

Qu’est-ce qu’un Pull sans Over  (Ovaires)  ???

Réponse   : Un tricot stérile !!!    Ha Ha …..

 

Mais bon, outre ces sculptures dont je ne suis pas fan vous l’aurez compris (mais il en faut pour tous les goûts)  il en faut quand même avouer que Saint Nazaire a fait depuis quelques années de gros efforts pour améliorer et dynamiser le front de mer

Elle s’est embellie et pour moi : il y fait bon vivre

 

Et si l'on en croit Marcel Duchamp (Inventeur du Ready-made): Un objet usuel est promu à la dignité d'objet d'art par le simple choix de l'artiste" Et cela ne le gênait pas de présenter "une Pissotière"

comme une œuvre d’art. (Pardon un urinoir baptisée "Fontaine " ou la madone des toilettes)

l'urinoir de Marcel Duchamp-.jpg

 Même le musée Beaubourg lui est fier d’exhiber  ses tuyaux  à deux pas du chef d’œuvre Notre Dame  à l’inverse ; Christo  nous emballe le pont neuf  de Paris !!!

 

La semaine dernière, sur Télé 5,  j’ai entendu Luc Ferry dans le « passage des arts » avec Claire Chazal . Voici au pied de la lettre ce qu’il disait concernant l’art contemporain  « l'apparition de l'art contemporain, s'est accompagnée d'une profonde dénaturation de l'art en général, la création et l'innovation ont laissé place au business et au snobisme. Telles que le truc ridicule de Jeff KOONS, le ‘Dog balloons’, qui se vend 53 millions de dollars,  (1)

 

Jeff Koons  Balloon Dog.jpg

 Ou les monochromes noirs de  SOULAGES   (2) qu'on nous somme d'adorer parce qu'il «est l'artiste français le plus cher au monde ne répondent à aucun des critères qui constituent à mes yeux une œuvre d'art authentique: ni vision du monde, ni sens, ni beauté, ni géniale innovation. »

peinture2_0 de SOULAGE.jpg

 

Pour en revenir aux sculptures de St Nazaire je pense que Luc FERRY a raison ce n’est quand même pas une géniale innovation  surtout pour le système digestif  mais  nous avons bien eu droit au vagin de la reine dans le parc de Versailles du sculpteur Anish Kapoor  ainsi que l’utérus de Damien Hirst !!!  “Celui qui travaille avec ses mains est un ouvrier, celui qui travaille avec ses mains et sa tête est un artisan, celui qui travaille avec ses mains, sa tête  et son cœur est un artiste.” Disait Saint  François d’Assise

A mon tour de mettre les pieds dans le plat et Je pense  que ces artistes ont travaillés  eux avec les pieds. Leur cerveau n’ayant servi qu’à présenter pompeusement leur « création »

 

Et pour eux : "Tels des fragments de corps, d’architecture ou de monuments portuaires, l’œuvre dresse à l’échelle du paysage le portrait d’une civilisation moderne soumise à l’érosion et à la colonisation des éléments. » Hé ben voilà ; fallait y penser !!!!

La municipalité de St Nazaire affirme  que c’est de l’art  Participatif,

Sans aucun doute, grâce à la participation active des imposés locaux dont je fais  partie. 

 

 (1)    Record battu depuis par un lapin du même artiste pour 91 millions de dollars

(2)    En 2019,  cette toile intitulée « « Peinture, 200 x 162 cm,  » atteint un record de 9 600 000 € !!!!!!!   


29/05/2020
1 Poster un commentaire

Objets détournés

 Objets détournés.jpg


09/10/2020
0 Poster un commentaire

Le geai bleu (Hommage à Christophe)

 

 

 

 

geai2.jpg

Chaque jour à ma fenêtre

Comme un accord harmonieux

J’ai la visite d’un Geai Bleu

Ce geai est ma foi très curieux

Il vient à point me transmettre

Son salut du matin précieux

Cette sentinelle aux cris joyeux

Telle la chanson et ˮles mots bleusˮ

De Christophe me rend heureux

Sa présence bruyante et colorée

Son plumage et sa voix éraillée

Garnissent et colorent ma journée

Mais Hélas depuis quelques jours

Il ne vient plus me dire bonjour

ˮj’ai beau crier pour qu’il revienneˮ

Ou bien alors qu’on le ramène

Peut-être un jour il reviendra

A ma fenêtre encore une fois

"les jours où plus rien ne va"

"Sur la route de Salina "

 

       Claude H  17 Avril 2020

                  petit Clin d'oeil et hommage à Christophe

Ce poème à  été  élu "coup de coeur sur le site de poésie ; oasis des artiste dont le lien est le suivant

 

https://www.oasisdesartistes.org/modules/newbbex/viewtopic.php?topic_id=265087&forum=2

 


17/02/2021
1 Poster un commentaire

Evolution d'une sculpture (humour)

L'oiseau dans l'espace   de Constantin Brancusi  (Bronze de 1917)

Constantin Brancusi 1876-1957   Sculpteur roumain de l’école de Paris

 

Il a cherché une essence symbolique de la forme épurée  (la muse endormie, l’oiseau dans l’espace) mais a aussi renoué avec une veine frusque et archaïque (le Baiser) ; ses colonnes sans fin semblent minimaliste avant la lettre  (D’après Le Petit Larousse) 

 

La brosse à dents de Philippe Stark  ( pour Fluocaril en 1989)

Troublant quand même cette ressemblance  entre la brosse à dent de Philippe Stark  sortie en 1989 et la sculpture  de Constantin Brancusi  créée elle en 1917

 

 Stark  compare volontiers ses créations les plus diffusées à des œuvres d’art qui prendraient part au quotidien de chacun et se vente d’avoir anobli la brosse à dent en créant le modèle ci-dessus  « une sorte de végétal cristallisé qui devient une petite sculpture colorée dans la salle de bain ».  L’objet de série dépasse sa fonction utilitaire, il transcende son utilisation en rituel. « L’industrie permet de multiplier, de diffuser de petites doses de poésie ». 

 

Philippe Stark me donne donc ici l’idée de rechercher des formes en s’inspirant de Constantin Brancusi. Partant de ce principe, je voudrais comme Stark  anoblir un objet usuel et lui donner un peu  de poésie.  Le crénau de la brosse à dent étant déjà exploité , mon choix s’est porté tout naturellement sur le balai de chiotte (Pardon: Brosse de toilettes)  Ce projet que j'appelerai « L’envol sanitaire » ou «  Oiseau Nettoyeur » pour donner à mon tour un peu de poésie à cet objet assez banal mais d'usage quotidien n’est pour le moment qu’une ébauche  dont voici le croquis de départ

 

 

Si l'on en croit Marcel Duchamp (Inventeur du Ready-made)

"Un objet usuel est promu à la dignité d'objet d'art par le simple choix de l'artiste"

En parodiant Stark, je présenterai donc ce balai en reprenant les termes de présentation du sculpteur Brancusi dans le petit Larousse  pour la réabilitation de cet objet usuel du genre :

 

Cet objet d'usage revisité sera composé de deux parties s’emboitant l’un dans l’autre tel un  "Baiser sans fin ". Le premier de par sa "ligne épurée" peut se déplacer  rapidement comme un " l’oiseau dans l’espace " et ainsi grâce à son long bec aller plonger dans les eaux troubles pour trouver sa proie. Le second  par sa forme "archaïque"  reste solidement fixé au sol ; socle statique attendant semblable à une " muse endormie " le retour du bel oiseau nettoyeur

 

 

 

Petit clin d’œil humoristique à Philippe Stark pour sa veine artistique et à sa brosse à dent qui  doit sa forme un peu aussi au sculpteur Constantin  Brancusi  

Mais il faut me rendre à l’évidence  mon projet n’a guère de chance d’aboutir car Stark a déjà lancé en 1998 son fameux balais Excalibur mais cette fois point de référence à Brancusi, il a imaginé une balayette dotée d’une poignée et d’une garde évoquant les épées médiévales  

Deuxième raison: le fameux WC japonais, aussi appelé « WC Douche », très présent au  Japon, est en train de connaître un succès de plus en plus remarqué en France.

Cet appareil offre une fonction de lavage intégrée au WC pour une meilleure hygiène personnelle. C'est la combinaison de 2 produits, le bidet directement sur les WC.

Le principe est simple : lorsque vous êtes assis, il suffit d’appuyer sur un bouton de la télécommande, une douchette sort de son orifice et propulse délicatement de l’eau sur la zone à nettoyer. Ce WC japonais est doté de nombreuses fonctionnalités : hygiène intime, réglage de la température et de la pression de l’eau, séchage, siège chauffant, ... Donc, au diable la balayette !!!   

Claude


03/03/2020
2 Poster un commentaire

Images Printanières

Images Printanières bis.jpg


13/03/2020
0 Poster un commentaire

Déjà l'Automne

Déjà l'automne A4 vert.jpg

 

Coup de coeur des mascottes d'Oasis des artistes

http://www.oasisdesartistes.org/modules/newbbex/viewtopic.php?topic_id=243839&forum=2


24/01/2019
3 Poster un commentaire